De gauche à droite, Mehdi Sepehr, Thomas Danel, Laure Ducoulombier, Zoubeir Lafhaj, Emna Attouri, Andry Zaïd Rabenantoandro, Zakaria Dakhli, Roland Le Roux (ancien Directeur Open Innovation – Bouygues Construction).

Titulaire de la Chaire

Centrale Lille

Zoubeir Lafhaj

Professeur Zoubeir LAFHAJ

Professeur Zoubeir LAFHAJ, docteur en génie civil est professeur titulaire à l’Ecole Centrale de Lille, ancien Responsable des relations internationales de 2008 à 2015, membre du comité exécutif de l’école et impliqué dans l’Agenda 21 local (développement durable) depuis sa création. Chercheur au LaMCube (Laboratoire Multiphysique et Mécanique Multiéchelle) FRE CNRS 2016, dans l’équipe  » Couplage Thermo-hydro-mécanique et Chimique « , où il dirige une équipe de huit doctorants et un post-doctorant.

Les domaines de recherche concernent les sédiments pollués et leurs caractérisations, les matériaux à problèmes thermiques et les bâtiments dans le contexte stratégique de l’énergie (Logement et Construction Durable Positive).

Les thématiques stratégiques du Professeur Zoubeir LAFHAJ concernent l’industrialisation de la construction, l’industrie 4.0, l’impression 3D dans la construction, la mise en œuvre de la construction allégée, la chaîne d’approvisionnement, les technologies de l’information dans la construction et les chantiers connectés.

Avec l’industrie, le Professeur Zoubeir LAFHAJ a développé un réseau solide avec de grandes et petites entreprises pour transférer la technologie et les connaissances dans le cadre de projets de R&D et de clusters.  Il a obtenu deux Labels des ministères français (Industrie, Economie et Employabilité) pour deux projets.

Le Professeur Zoubeir LAFHAJ donne des cours en ingénierie et des programmes de Master. Il est responsable de la formation pédagogique ACE (Aménagement, Construction et Environnement), qui permet aux étudiants d’acquérir et de développer des compétences professionnelles dans les domaines de la planification, du génie civil et de l’environnement avec des liens étroits avec l’industrie et les professionnels.

Au sein de la Graduate School « Engineering Sciences », il a dirigé et codirigé plus de 20 thèses de doctorat, participé à la défense de plus de 30 candidats au doctorat et dirigé des projets et des thèses d’une cinquantaine de masters et post-docs.

Le Professeur Zoubeir LAFHAJ a été également doyen des relations internationales de Centrale Lille de 2008 à 2015, responsable de la définition et de la mise en œuvre de la stratégie européenne et internationale à l’échelle mondiale. Il se spécialise dans la négociation de partenariats, la création de diplômes conjoints, les réseaux Erasmus Mundus, TIME (européen) et RMEI (Euro-Med Engineers). Il a été le directeur scientifique du WP2 du CEMAS européen (2013-2016). Il mène des actions de recherche conjointe (supervision et projet de doctorat) avec de nombreux pays dont la Tunisie, l’Inde, la Chine, le Japon, le Brésil, l’Argentine, le Liban, les États-Unis, l’Éthiopie et la Pologne. Il a participé en tant que consultant au projet GIZ pour l’Université Panafricaine de Tlemcen (PAUWES) jusqu’à présent. Le Professeur Zoubeir LAFHAJ agit également en tant qu’expert pour la Commission européenne.


Responsable de la Chaire

Bouygues Construction

Laure DUCOULOMBIER

Docteure Laure DUCOULOMBIER

Après des classes préparatoires MPSI/MP au lycée Henri IV à Paris, Laure a obtenu en 2010 le diplôme d’Ingénieur Généraliste de l’Ecole Centrale de Lille.Elle a débuté en janvier 2011 une thèse CIFRE au sein du Laboratoire de Mécanique de Lille à l’Ecole Centrale de Lille sous la direction du Pr. Zoubeir Lafhaj et au sein de l’entreprise Bouygues Bâtiment Nord-Est. Cette thèse intitulée « Conception d’un nouveau système d’isolation thermique par l’extérieur pour le bâtiment » s’est effectuée au sein d’un consortium de cinq partenaires dont elle assurait le pilotage. Le projet, d’un montant global de 2,5 millions d’euros, labellisé par le pôle de compétitivité Up-tex et financé dans le cadre du Fond Unique Interministériel (FUI) avait pour but de développer un nouveau produit à partir de matériaux textiles.

Ses travaux de recherche ont portés principalement sur la caractérisation mécanique et hygrothermique de matériaux isolants et de membranes textiles, des simulations hygrothermiques dynamiques, des études de vieillissement accéléré, ainsi que du prototypage. A l’issu de cette thèse elle a pris en charge la coordination de la R&D de Bouygues Bâtiment Nord-Est et a notamment piloté les travaux de R&D menés par le groupe Bouygues sur l’impression 3D appliquée à la construction. Ce projet a été l’occasion de co-encadrer une thèse CIFRE en partenariat avec l’Ecole Centrale de Lille.

Laure a également siégé 4 ans au Conseil Economique Social et Environnemental (CESER) des-Hauts-de-France où elle a été en particulier rapporteur d’un avis sur les projets fondateurs de demain pour la région, avec une vision prospective à horizon 2040.

Depuis 2017 elle se consacre pleinement au suivi et à la coordination des travaux de la Chaire Construction 4.0, et fait le lien entre Centrale Lille et le groupe Bouygues Construction.


Ingénieur de recherche

Zakaria DAKHLI

Docteur Zakaria DAKHLI

Zakaria DAKHLI s’intéresse à l’amélioration de la performance organisationnelle et opérationnelle de la construction. Il a mené son projet de thèse de doctorat CIFRE avec Rabot Dutilleul sur le Lean Construction et la gestion de la chaîne d’approvisionnement de construction, en collaboration avec l’Université de Texas à Austin. Actuellement, il est ingénieur de Recherche dans la chaire « Construction 4.0 ». Zakaria DAKHLI est titulaire d’un doctorat et d’un Master de Recherche de Centrale Lille. Il est également ingénieur en génie civil de l’EHTP.


Ingénieure d’Etudes

Safa DARDOURI

Safa DARDOURI est ingénieure en électronique spécialité système embarquée SE, diplômée en 2017 de l’Ecole Nationale de L’Electronique et Télécommunication ENET’COM de Sfax, Tunisie. Intéressée par le secteur  de l’innovation dans la construction. Actuellement, elle est ingénieure d’études dans la Chaire Construction 4.0 »

Elle suit et coordonne le développement jusqu’à la mise en fonction. Safa assistera aussi le titulaire de la Chaire dans ses différentes activités de recherche scientifique et de gestion administrative des projets scientifiques.


Doctorants

Emna ATTOURI

Emna ATTOURI

« Robotisation et Industrialisation de la construction : vers le Gros-oeuvre 4.0 »

Professeur Zoubeir LAFHAJ (Directeur de Thèse – Centrale Lille)
Professeur Rochdi MERZOUKI (Co-directeur – Polytech Lille)
Emmanuel DELATTRE (Pilote projet – Bouygues Bâtiment Grand Ouest)
Bruno LINEATTE (Directeur de Pôle R&D – Modes constructifs – Bouygues France-Europe)

Emna est ingénieure en mécatronique, diplômée de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sousse, Tunisie (ENISo). Elle obtenait son diplôme de Master de recherche en « Mécanique et Ingénierie des systèmes » dans le même établissement. En Janvier 2016, elle s’est inscrit à l’Ecole Centrale pour effectuer la première thèse de doctorat dans le cadre de la chaire de recherche « Construction 4.0 ». La thèse s’inscrit dans la thématique de l’industrialisation de la construction. L’objectif est d’industrialiser un processus bien ciblé afin de changer la manière avec laquelle Bouygues construit le « Gros œuvre » en proposant des solutions automatisées/ robotisées à appliquer sur chantier.


Thomas DANEL

Thomas DANEL

« Extraction et Analyse des données en construction : vers le chantier connecté »

Professeur Zoubeir LAFHAJ (Directeur de Thèse – Centrale Lille)
Professeur Anand PUPPALA (Co-directeur – University of Texas Arlington)
Damien DELBENDE (Pilote projet – Bouygues Construction)
Philippe RICHARD (Directeur de Pôle R&D – Ergonomie et Productivité – Bouygues Construction)

Thomas est diplômé de l’école d’ingénieur universitaire Polytech Lille de la spécialité Informatique – Microélectronique – Automatique. Depuis plusieurs années maintenant, il participe par le biais de son engagement associatif dans l’Association de Robotique de Polytech Lille à la RoboCup Logistic League. Passionné par la robotique et ses challenges industrialo-scientifiques, il a fondé cette association avec des anciens élèves de Polytech dans le but de promouvoir la robotique dans l’école et à l’extérieur.

Après une expérience en tant qu’ingénieur d’études dans le projet MATRICE : Fabrication additive appliquée au bâtiment où il a travaillé sur la partie robotique du système d’impression, il a intégré l’équipe de la Chaire Construction 4.0 en mai 2017 au sein du LaMcube (Laboratoire de Mécanique Multiphysique et Multiéchelle) en tant que doctorant. Cette thèse dirigée par le Professeur Zoubeir LAFHAJ est codirigée par le Professeur Anand PUPPALA de l’Université du Texas, Arlington.

Ce projet de recherche s’oriente dans un premier temps sur l’identification et la classification des données générées par le chantier de construction. L’écosystème de l’entreprise de construction, ainsi que les start-ups en lien avec les problématiques technologiques, sont identifiés et prospectés pour garantir la bonne réussite du projet de thèse.


Mehdi MAHMOUDY SEPEHR

Mehdi MAHMOUDY SEPEHR

« Modélisation du comportement du tunnelier et impact sur son environnement »

Professeur Zoubeir LAFHAJ (Directeur de Thèse – Centrale Lille)
Professeur Amine AMMAR (Co-directeur – Arts et Métiers Paris Tech)
Nicolas ZIVE (Pilote Projet – Tunnel Lab)
Nicolas BRAUD (Bouygues Travaux Publics – Tunnel Lab)

Mehdi est un étudiant qui a obtenu son diplôme d’ingénieur en Génie Minier à l’Ecole d’Ingénieur de l’Universite de Kashan en Iran. Il est aussi titulaire d’un Master en « Geomechanics, Civil Engineering and Risks » de l’Université Joseph Fourier (Université Grenoble Alpes) obtenu en 2016. Mehdi a toujours été intéressé par le domaine du Génie Civil, de la géo mécanique (Computational Geomechanics) et par la Data Science. Résoudre des problèmes d’optimisation en ingénierie par les méthodes mathématiques et statistiques est un challenge pour lui.

Il a débuté sa thèse au sein du LaMcube (Laboratoire de Mécanique Multiphysique et Multiéchelle) à l’Ecole Centrale de Lille, dans le cadre de Chaire Construction 4.0, sous la direction du Professeur Zoubeir LAFHAJ en janvier 2018 et au sein de l’entreprise Bouygues Travaux Public (Tunnel Lab). Cette thèse est en codirection avec le Professeur Amine AMMAR de l‘Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers d’Angers. Son projet porte sur la « Modélisation du comportement du tunnelier et impact sur son environnement ».

Ce travail de recherche de thèse de doctorat consiste à comprendre et modéliser le comportement du tunnelier en fonction de l’environnement rencontré, principalement du point de vue du bilan des forces et actions qui s’exercent sur lui, afin de proposer un modèle de la machine qui pourra être utilisé pour améliorer le pilotage et la conception du revêtement.


Andry Zaid RABENANTOANDRO

Andry Zaid RABENANTOANDRO

« Mise en place d’une tête d’impression intelligente pour imprimer des nouveaux matériaux de construction »

Professeur Zoubeir LAFHAJ (Directeur de Thèse – Centrale Lille)
Professeur Thomas BOCK (Co-directeur – Technische Universität München)

Zaid est un étudiant originaire de Madagascar qui a obtenu son diplôme d’ingénieur en Génie Civil à l’Ecole Nationale d’Ingénieur de Tunis. Il est aussi titulaire d’un Master en Géo-matériaux et Structure de l’Ecole Centrale de Lille obtenu en 2017. Intéressé par le domaine du génie civil et le secteur de l’innovation, il a débuté sa thèse en septembre 2017 au sein du LaMcube (Laboratoire de Mécanique Multiphysique et Multiéchelle). Cette thèse dirigée par le Professeur Zoubeir LAFHAJ est codirigée par le Professeur Thomas BOCK de la Technical University of Munich.

Son projet de recherche porte sur l’avènement de l’ère de la technologie et de l’innovation et de la fabrication additive ou plus précisément l’impression 3D. la question essentielle de ce travail est : serait-il possible d’avoir ces mêmes procédés dans la construction ?

La fabrication additive (couche par couche) offre de nouvelles opportunités de production, et en particulier, de fabrication de construction hautement individualisés et répétitifs. L’application à la construction, en combinant les bonnes pratiques des industries, serait une nouvelle lancée dans le secteur de la construction. Certes, l’impression à base de ciment reste un challenge, cependant une tête multi-matériaux permettrait de développer de nouvelle technologie et d’optimiser l’imprimabilité de nouveau matériaux.


Soufiane EL MOUSSAOUI

Soufiane EL MOUSSAOUI

« Etude de l’impact du Lean construction et de la digitalisation BIM sur les méthodes de livraison des projets de construction ».

Professeur Zoubeir LAFHAJ (Directeur de Thèse – Centrale Lille)
Professeure Fernanda LEITE (Co-directrice – University of Texas Austin)

Soufiane EL MOUSSAOUI est un étudiant qui a obtenu son diplôme d’ingénieur en Génie civil à l’Ecole Hassania des Travaux Publics au Maroc. En parallèle, titulaire d’un Master en génie civil intitulé ‘Géo-matériaux et structures en génie civil’ et délivré par  l’Ecole Centrale de Lille en 2018.

Il a débuté sa thèse au sein du LaMcube (Laboratoire de Mécanique Multi-physique et Multi-échelle) à l’Ecole Centrale de Lille, dans le cadre de Chaire Construction 4.0, sous la direction du Professeur Zoubeir LAFHAJ en Novembre 2018. Cette thèse est en codirection avec la Professeure Fernanda Leite de L’Université du Texas à Austin.

Le but sera de comprendre les différents modèles de livraison des projets et d’élaborer une cartographie d’organisation actuelle,et d’étudier par la suite l’impact de l’intégration du Lean et du BIM en termes de réduction de gaspillage et création de valeur et ceci à travers des expérimentations sur des chantiers potentiels de construction.


Yassine BOUABDALLAOUI

Yassine BOUABDALLAOUI

« Impact du Big data et de l’intelligence artificielle sur la productivité  dans le processus de la construction ».

Professeur Zoubeir LAFHAJ (Directeur de Thèse – Centrale Lille)
Professeur Pascal YIM (Co-directeur – Centrale Lille)

Yassine BOUABDALLAOUI est un ingénieur en génie civil qui a obtenue son diplôme de l’Ecole Hassaniya des Travaux Publics (EHTP) en 2018 à Casablanca (Maroc), il est aussi titulaire d’un master en «Géo-Matériaux et Structures » de l’Ecole Centrale de Lille. Yassine a toujours été intéressé par le numérique et les mathématiques. Intégrer les nouvelles approches de Machine Learning et Data science dans l’industrie de la construction est un challenge pour lui.

Il a débuté sa thèse au sein du LaMcube (Laboratoire de Mécanique Multiphysique et Multiéchelle) à l’Ecole Centrale de Lille, dans le cadre de Chaire Construction 4.0, sous la direction du Professeur Zoubeir LAFHAJ en Novembre 2018 . Cette thèse est en codirection avec le Professeur Pascal YIM de l‘Ecole Centrale Lille. 

Ce projet de recherche s’insère dans la thématique de L’intelligence artificielle. Le projet de recherche a pour but d’identifier le potentiel de l’intelligence artificielle et le big data dans l’industrie de la construction, afin de proposer quelques applications pour valoriser la donnée dans l’industrie de la construction et améliorer la productivité.